Le comité départemental de badminton du Loiret est l’instance décentralisée de la Fédération Française de badminton dans le département. Il regroupe tous les groupements sportifs ayant pour but le développement et l’organisation de la pratique du badminton dans le département du Loiret.

Le comité départemental de badminton du Loiret a été créé officiellement le 12 mars 1993 (assemblée générale constitutive) afin de répondre à un besoin de proximité entre les différents clubs de notre département et représentait alors 5 clubs. Aujourd’hui, pour la saison 2019/2020, 42 clubs sont affiliés à notre association et participent à la vie de notre discipline.

Les activités du comité départemental consistent principalement à coordonner, fédérer les actions et à organiser, avec le concours des associations sportives affiliées, des manifestations sportives et le développement du badminton dans le département du Loiret.

Les actions de notre comité s’inscrivent également dans une politique fédérale qui part du niveau du club jusqu’au niveau national.

À travers son projet pour l’olympiade, le comité départemental s’inscrit dans le Projet Sportif Territorial de la ligue, en s’appuyant sur les orientations du Projet Fédéral et les Directives Techniques Nationales.

Les missions du comité départemental :

Le comité départemental s’inscrit dans un rôle de développeur de proximité et d’animation de son territoire. Interlocuteur privilégié du club et incitateur de dynamiques collaboratives locales, il repère les besoins et les attentes des licenciés et pratiquants de son département et contribue à leur prise en considération par les clubs. Il participe à la construction d’une offre de pratique en travaillant sur la mise en place d’un réseau de clubs, de compétitions et de rencontres de proximité sur un territoire donné (bassin de pratique et territoire de vie). Il favorise la création de « passerelles » entre les instances scolaires et les clubs.

 

Focus et Panorama des missions principales du Comité

1. Elaboration et mise en œuvre d’un projet de développement de proximité

S’appuyant sur un ou des agents de développement lorsque l’emploi est possible, le projet de développement de proximité fait ressortir une pratique du badminton en lien étroit avec des projets de club affirmés. Agir pour avoir des clubs forts, structurés sachant répondre aux besoins des licenciés et au-delà aux besoins de la population car en lien avec leur territoire, telle est la mission fondamentale de proximité des comités.

La pratique du badminton devient alors un bien commun, elle est synonyme d’un mieux vivre ensemble car reposant sur un engagement associatif en acte.

Ce projet de développement de proximité doit comporter et expliciter les éléments suivants :

  • Le développement qualitatif des clubs notamment par :
    • L’appui à la construction d’un réseau de clubs aux pratiques du badminton mieux identifiées (appropriation des labels clubs, des passerelles avec le monde scolaire, etc.) en intégrant la notion de filiarisation.
    • L’aide à la définition et à la mise en œuvre du projet du club.
    • L’aide à la mise en place des dispositifs et/ou outils fédéraux au sein du club.
    • L’incitation au suivi de formation (dirigeants, animateurs, entraîneurs, OT, etc.).
    • La fidélisation des néo-licenciés (place dans le club des joueurs dit « loisirs »).
    • Le suivi de clubs ciblés : clubs nouveaux, en difficulté, etc.
    • L’appui à une démarche d’accès aux équipements et à de la mutualisation de matériel.
    • L’appui aux dossiers de demande de subvention (ex : ANS).
    • L’incitation à la prise de responsabilité associative.
    • Le soutien auprès des partenaires de proximité.

 

  • La promotion de proximité de la pratique notamment par :
    • Une intégration des politiques publiques locales au sein des projets clubs et comités.
    • Des actions en faveur des publics éloignés de la pratique (personnes en QPV, ZRR, séniors, etc.)
    • Le développement pour nos clubs des passerelles avec le milieu scolaire, le sport en entreprise.
    • L’incitation au développement des journées portes ouvertes et autre actions de promotion en club.
    • Des actions d’animations à l’occasion des évènements nationaux/régionaux/locaux.
    • La mise en place d’une démarche à la création/affiliation de clubs.
    • La promotion et la participation à l’organisation d’évènements sportifs d’envergure.

 

  • La vie sportive de proximité notamment par :
    • La proposition et l’appui à la mise en œuvre de formats de compétition facilitée (interclubs départementaux, TDJ, etc.)
    • La proposition et l’appui à la mise en œuvre de « rencontres de proximité » (ex : plateau adultes, rencontre EFB de proximité pour les plus jeunes etc…) pour mieux répondre aux besoins de l’ensemble des licenciés.
    • L’organisation et/ou la coordination de stages répondant aux différentes approches de l’entrée dans l’activité.

 

  • L’appui au développement des ressources humaines et des outils de communication notamment par :
    • La promotion et participation à des formations de proximité
    • La participation à des formes d’emploi et de ressources mutualisées
    • Le développement de la communication numérique et papier (presse locale)

2. Elaboration et mise en œuvre d’un projet de proximité d’accès au haut-niveau

S’appuyant sur un entraîneur (technicien) de proximité lorsque l’emploi est possible, en concertation avec la ligue sur l’ajustement des catégories d’âge, le projet d’accès au haut-niveau de proximité comporte les éléments suivants :

  • Un appui à l’accès au haut niveau, à la pratique sportive compétitive qualitative pour les plus jeunes (mini bad, poussin, benjamin), par :
    • La promotion d’une montée en qualité des écoles de formation.
    • L’appui à l’entraînement au sein des clubs (dans le cadre d’un label ou d’un dispositif national ou régional validé).
    • La réalisation de stages départementaux pour les plus jeunes.
    • L’accompagnement en compétition ciblée.
    • La participation à la détection DAD et DAR.

 

Vous pouvez retrouver ci-après les Statuts Comité Badminton Loiret 2016

Ainsi que le Plan Developpement CODEP 45 – 2018-21

 

L’évolution des effectifs

2015-2016 2016-2017 2017-2018 2018-2019 2019-2020
Nombre de licenciés 2961 3096 3035 3037 3056

 

Pour la saison 2019/2020 le nombre de licenciés est de 3056.

Répartition des licenciés

Jeunes Adultes Totaux Non classés Compétiteurs classés Totaux
Femmes 394 740 1134 592 542 1134
Hommes 682 1221 1903 875 1028 1903
Totaux 1076 1961 3037 1467 1570 3037
X